Recherche Photos Souvenirs pour Expo (Lire)
Close Notification
Open Notification

Contactez-nous au 02 98 71 50 67
Site Abbatial de Saint-Maurice - 29360 Clohars-Carnoët

Saint-Patrick : Cinq choses à savoir sur la fête nationale irlandaise

Saint-Patrick : Cinq choses à savoir sur la fête nationale irlandaise

C’est aujourd’hui la Saint Patrick.

Une commémoration censée mettre en avant la culture festive de l’Irlande.

On croit savoir la célébrer… Mais non.

Avant d’aller lever le coude et danser sur un enivrant air de musique irlandaise, faisons le point. Vous vous en doutiez certainement, la Saint-Patrick n’a pas été créée par les brasseurs pour nous faire boire une quantité faramineuse de bière, ni par les producteurs de trèfles ou les marchands de tissus verts pour qui le 17 mars représente, à n’en pas douter, un jour important.

En fait, la Saint-Patrick est née sur le sol américain. Saint Patrick lui-même n’était pas irlandais mais écossais et à l’origine la couleur de ce jour n’est pas le vert émeraude mais… le bleu! Bref, avant d’avoir tout faux et de ne plus avoir les idées très claires, voici 5 idées reçues sur la Saint Patrick:

 

Idée reçue n°1 : Saint Patrick était Irlandais

Saint Patrick serait né en 393 à Kilpatrick, en Écosse. À l’âge de 16 ans, il fut capturé par des Irlandais et amené sur l’île où il fut réduit en esclavage. Après 6 ans où il pria intensément, il revint en Ecosse.
Dans un rêve, les Irlandais le supplièrent de revenir avec eux. Pendant plusieurs années, Patrick alla se former en Gaule. Quadragénaire, il revint en Irlande pour fonder des couvents et des monastères dans toute l’île.

 

Idée reçue n°2 : La couleur de Saint-Patrick est le vert

Comme l’explique le Time, plusieurs historiens s’accordent à dire que la couleur de Saint Patrick est le bleu et non le vert. Cette teinte de bleu peut toujours être vue sur d’anciens drapeaux irlandais et était utilisée sur les drapeaux de l’Armée Citoyenne Irlandaise.

Le vert de la Saint Patrick a fait son apparition en 1798 pendant la rébellion irlandaise quand le trèfle est devenu un symbole du nationalisme.

 

Idée reçue n°3 : La Saint-Patrick vient d’Irlande

Selon Timothy Meagher, un professeur de l’Université Catholique américaine d’origine irlandaise, ce sont les villes américaines qui comptaient une forte diaspora irlandaise qui au XVIIIe ont commencé à célébrer cette journée. “C’était une façon d’honorer un saint mais aussi d’affirmer leur identité ethnique et de créer des liens de solidarité.”

 

Idée reçue n°4 : Saint Patrick a fait partir tous les serpents d’Irlande.

Non, contrairement à la légende, Saint Patrick n’a pas fait partir tous les serpents d’Irlande. Comme en Nouvelle-Zélande, en Islande, au Groenland et en Antarctique, on ne trouve pas de serpents en Irlande, comme l’explique Le National Geographic.

 

Idée reçue n°5 : à la Saint-Patrick, c‘est le moment où peut boire !

La Saint-Patrick tombe en pleine période de Carême pendant laquelle les abus en tout genre sont particulièrement mal vus dans la religion catholique. Jusqu’en 1961, une loi imposait aux pubs d’Irlande de fermer ce soir-là.

 

Mais tout ça n’est pas grave, l’excuse que cette fête nous donne de passer une bonne soirée entres amis est assurément le plus important.

Alors une petite mousse et Bonne Saint Patrick.

 

source : www.huffingtonpost.fr